Swap, d'Antony Moore

Publié le par La fée Paradis

 

Swap.jpg

 

 

 

L'éditeur a dit

 

Un simple échange entre enfants. Pas un timbre-poste, ni un jouet, ni un autocollant. Une BD, échangée contre un banal tuyau en plastique. Un acte anodin au départ. Mais avec le temps, le Superman numéro un a pris une immense valeur. Et Harvey, devenu libraire, de bandes dessinées justement, ne rêve que de le récupérer. C'est même une obsession, le seul but de sa vie d'adolescent attardé : retrouver ce comic rarissime... Mais après toutes ces années d'attente, son scénario longuement mûri va dérailler, et il se retrouvera pris dans un imbroglio impitoyable.

 


Conseil de l'éditeur : ne commencez ce livre que si vous du temps, car vous ne pourrez pas le lâcher.

  

Antony Moore est le pseudonyme d'un psy anglais, qui signe là son premier roman avec le talent d'un vieux routier du subconscient, fasciné par la névrose obsessionnelle et le comportement d'échec. Il manie l'humour noir comme il respire.

 

 

Que dire de plus ?

 

 

Je pensais que Swap serait à la BD ce que Haute Fidélité de Nick Hornby est à la musique pop rock : pas un grand roman (désolée pour les fans) mais une restrospective culturelle et sociale britanique et londonienne de très bonne qualité et la liste du minimum musical à connaitre dans le domaine, comme base de compréhension des phénomènes musicaux des années 90 et 2000.

 

Concernant la première hypothèse ("pas un grand roman"), je n'ai pas été déçue : le scénario et les personnages sont intéressants mais pour un polar, l'écriture manque un peu de punch. Je m'explique : ça ne va pas assez loin dans les descriptions et les introspections pour un roman psychologique et trop loin (ou plutôt pas assez synthétique) pour un policier. On flotte dans cet entre deux durant toute la lecture. Ne vous méprenez pas, ce n'est pas nul non plus, je l'ai avalé en deux jours (preuve d'une certaine addiction).

On accroche aux personnages (le héros paumé mais pas trop, ses parents typiquement classe moyenne pavillonnaire de province, ses anciens camarades de collège et leurs ambiguités relationnelles, son assistant ami mais jaloux et concurrent, sa petite amie inattendue) et à l'histoire (le héros se retrouve impliqué malgré lui dans un meurtre, il avait un mobile mais pas d'alibi) mais c'est cousu de fils blanc tant ça s'appuie sur des clichés psychologiques du café du commerce, ceux de la folie, de la cuauté et de la faiblesse notamment.

 

Concernant la deuxième hypothèse (retrospective de l'histoire de la BD et des comics), ce livre correspondait moins à mes attentes. Il s'agit d'une approche plutôt sommaire, comme s'il ne s'était rien passé entre Superman et les Pokemons. Apparament l'auteur n'est pas plus calé que la moyenne dans ce domaine, c'était juste un pretexte et je suis restée sur ma faim.

 

Pour conclure de manière synthétique, ce roman policier est bien mais pas top. A ne pas lire juste après un bouquin qui vous a vraiment captivé et à ne pas lire si vous n'aimez que la BD.

 

Remarque qui n'a rien à voir : j'ai appris ce midi la mort de l'acteur Tony Curtis. Le pseudo de l'auteur de Swap (Anthony Moore) m'avait justement fait penser à lui par association d'idées en référence à la série Amicalement Votre : Antony Curtis - Danny Wilde / Roger Moore - Brett Sinclair (je fais sans arrêt des associations d'idées comme ça, ce sont des super outils mémotechniques).

 

Autre chose, la définition de Swap, un terme issu du vocabulaire de la finance : accord entre deux parties qui s’entendent pour procéder à un échange d’actif. C’est une forme d’arrangement qui consiste à effectuer une transaction à double sens d’actifs financiers. Ce type de contrat peut ainsi être assimilé à un contrat de vente mais dans le cadre duquel la contrepartie n’est pas financière mais se matérialise à travers un autre actif financier. Chaque partie doit tirer un bénéfice du Swap. Il semblerait que ce soit rentré dans le langage courant pour parler d'un troc ou de chaines d'échange prédéfinies (bouquins par exemple). Il est aussi possible de swaper sans le savoir : j'ai déjà participé à des chaines d'échanges de bouquins et de petites culottes par courrier (si, si).

Publié dans Livres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article