Un séjour court mais intense chez les ch'tis

Publié le par La fée Paradis

Départ samedi matin de Toulouse Blagnac jusqu'à Orly, OrlyVal puis RER et train de Paris Nord jusquà Béthune. Retrouvailles familiales avant d'aller boire une ch'tite bière sur la Grand PLace de Béthune. Entre la fête foraine et les préparatifs du marché de Noël (Eh oui, déjà !!!), la ville était animée.

Dimanche on a été faire un tour au marché de l'ancienne Gare de Bruay et on a bien mangé! Lundi, visite à Lille où on a encore bien mangé et idem à Aire-sur-la-Lys mardi ! Pépé, un vrai toulousain dont c'était le premier séjour au nord de Paris, a découvert ce que le mot "frites" signifie !

Il n'avait jamais vu "Bienvenue chez ls Ch'tis" non plus ! Cette question a été régléé dès samedi soir.

C'était la 3° fois pour moi après une séance au Mega CGR de Bruay-La-Buissière et une autre au CGR à Pau, mais j'ai encore bien rigolé et été bien attendrie.
Ce ne sont pas ses qualité esthétiques et artistiques qui ont fait le succès de ce film mais la nostalgie d'une image d'épinal.

Au delà de la découverte d'une région chaleureuse à forte identité géographique et historique (image qui est aussi véhiculée par le RC Lens), c'est surtout la France bon enfant des services publics (Les PTT ?) et de la camaraderie que regrettent les français. Idéalisation du passé certes, mais peur d'un avenir individualistes guidé par le fric. C'est aussi cette image qui est mise en avant dans Micmacs à tire-larigot.

La visite à Lille a elle aussi été intense : la grève des contrôleurs des TER Nord-Pas-de-Calais nous a fait prendre un peu de retard. Nous avons vite oublié nos déboires autour d'un bon vin chaud à Wazemmes avant de nous restaurer dans un Estaminet du Vieux Lille. J'étais un peu déçue car il s'agissait d'un estaminet un peu bourgeois, caractéristique d'ailleurs revendiquée par les taverniers. Pas  de plats traditionnels flamands mais on on très bin mangé et d'ailleurs tous les autres estaminets étaient fermé lundi midi. Aucun regret, donc. On a aussi été visiter une copine de la diaspora béarnaise exilée là haut. Lille est une très belle ville dont je recommande la visite avec le cartoguide !

La visite d'Aire-sur-la-Lys a été plus rapide, en digestion d'un très long, rès copieux et très bon repas de famille. On a quand même vu la grande collégiale, le baillage et la mairie classés Monuments Historiques et le Beffroi classé au patrimoine de l'UNESCO ! Eh oui, rien que ça ! C'est une petite ville mignonne et animée, capitale locale de l'andouille.

Retour ce soir à Pau et à Rignac (train, métro, Orlybus, avion et voiture).

La prochaine fois on ira faire un tour en Belgique, sur la côte d'Opale et sur les Monts des Flandres. Tout un programme !


Commenter cet article

Nelfe 12/11/2009 10:33


Nous ne sommes jamais allés ds le Nord pourtant du côté de mon grand père paternel ils sont ts de Lille (mais n'ayant jamais eu de contact avec eux...). Une amie a obtenu sa mutation là bas il y a
2 ans, il faudrait ptet qu'on en profite tiens ;)

Je n'ai pas vu "Bienvenue chez les chtis". J'ai un peu de mal avec tt ce qui est "à la mode" et fut un tps TT LE MONDE allait voir ce film. Ca m'a saoulé, je n'aime pas Danny Boon, du coup je n'y
suis pas allée. Je le verrai ptet plus tard qd tt ça sera redescendu (c'est déjà un peu le cas). Ils ont même été jusqu'à nous mettre une boutique chti en plein quartier touristique de Périgueux
(j'ai tte ma famille là bas). Non mais ss dec, fallait oser quoi! Rien à voir avc le Périgord! Juste surfer sur la "tendance chti". C'est agaçant je trouve!

Bon j'arrête de râler ;) Il est prévu que ns allions voir "Micmacs à tire-larigot" ds les prochains jours ^^


La fée Paradis 12/11/2009 10:38



A Perrigueux, la vague ch'ti manque d'à propos ! Ils auraient pu parler de "No Pasaran, il était une fois dans le Sud-Ouest" !

Pour Bienvenue chez les Ch'tis, c'est pas du grand cinéma d'auteur mais c'est bon enfant. Le voir à la télé ou en DVD suffit amplemant d'un point de vue esthétique. Par contre allez vite faire un
tour à Lille !