Torch Song, de James Ellroy

Publié le par La fée Paradis

Torch Song

 

 

Je n'ai jamais rien lu de James Ellroy et c'était l'occasion de décourir cet univers dont j'ai tant entendu parler. Et c'est effectivement plutôt glauque, tordu et no future.

 

Si les dessins, à mon avis, ne cassent pas trois pattes à un canard, l'histoire un peu compliqué et inracontable de la décente aux enfers du narrateur vaut le détour.

 

Torch-Song-2.jpg

 

Dans un monde en perdition fait de corruption, de crimes atroces et d'appat du gain, aucune pureté ne résiste, ni l'amour, ni la beauté et encore moins l'amitié. La vie du narrateur se passe dans les commissariats, les bordels et le autoroutes, aux Etats-Unis et au Mexique, avec des mafieux, des putes (toutes les femmes il semblerait), des flics corrompus et des individus à la gachette facile. Pas de place pour la sensibilté, sinon c'est la fin. 

 

Belle vision du monde que je ne partage pas (complètement). Sinon, à quoi bon se lever tous les matins ?

 

Ma note : 16,5/20

Publié dans BD

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article