The Vegetable Orchestra, Onionnoise

Publié le par La fée Paradis

 

Dans le cadre du festival Regarder sur les côtés organisé par la Centrifugeuse, la salle de la fac.


festival-regarder-sur-les-cotes.jpg

 

 

"Les autruches s'enfouissent la tête dans le sable lorsqu'elles ont peur, ce qui leur évite de voir ce qui les menace. "Appliquer la politique de l'autruche" signifie donc que l'on refuse de voir le danger là où il est. L’art, la jeunesse, le principe d’émergence, la contemporanéité et son partage n’ont à priori rien de dangereux, mais suscitent, aujourd’hui encore, la crainte. Celle de ne pas comprendre, celle du décalage générationnel, celle des pratiques “ à risques ” … Aujourd’hui la jeunesse est montrée du doigt, parce que trop bruyante, trop ardente, trop collective. À cette jeunesse, nous n’avons rien d’autre à dire qu’il faut que jeunesse se passe et tant mieux ! En revanche nous pensons qu’il est temps que les autruches sortent la tête du sable et regardent en face la réalité économique, sociale et artistique de cette jeunesse.

Quant à nous, nous ne sommes pas encore des autruches et nous aimons le danger, la prise de risque, les paris. Alors cette nouvelle saison enfoncera le clou des précédentes : Place à la jeune génération, aux expérimentations, à la fraîcheur, aux formes hybrides. De la musique électronique à la musique légumineuse, du théâtre contemporain aux orchestres de bouches, du piano préparé au nouveau psychédélisme, de septembre à décembre, la Centrifugeuse fait encore et toujours le pari de la découverte"

 

Le Myspace de la Centrifugeuse :  link

 

vegetableorch

 

"Le Vienna vegetable orchestra est un groupe autrichien de musique qui utilise des instruments fabriqués entièrement à partir de légumes frais. Ils sont les seuls représentants de ce genre. Leurs instruments, qui sont tous de leur propre invention, notamment les enregistreurs de carotte, des claquettes à partir de l'aubergine, les trompettes à base de courgettes, et de nombreux autres, qui sont amplifiées avec l'utilisation de microphones spéciaux.

À la fin de leurs concerts, les musiciens préparent une soupe de légumes qu'ils partagent avec le public." (Site Internet des ACP). 

 

 

 

 

Première à la Centrifugeuse et premier concert de légumes frais, c'était une grande soirée rock et AMAP spirit, tout ce qu'il me fallait. 

 

Outre des soupes, des potées, des tartes et de cakes, j'ai découvert ce soir que l'on peut faire une multitude de choses avec des légumes frais. Chaque geste est source de sonorités variées : le pelage, la découpe, la chute, le cognage ... Il fallait juste y penser et organiser les notes entre elles. C'est ce que The Vegetable Orchestra a fait, et la performance est vraiment impressionnante.

 

Si on peut affirmer que le le légume frais se prête plus au son des musiques électroniques (étonnante reprise de Kraftwerk par exemple) ou festives qu'à celui du rock, du métal et du punk, l'ensemble envoyait grave. Entre des tons très aigus et très graves parfois dérangeants et toujours déroutants, le rythme est bon et, à là fin, pendant l'explosion de tomates juteuses, j'étais prête à danser toute la nuit.

 

Vous pouvez observer la conception, la forme et la manière de se servir des instruments dans la vidéo ci-dessus, mais je ne sais pas si les brevets et les partitions sont librement accessibles.

 

Je n'ai pas goûté la soupe finale parceque j'avais envie de prendre l'air mais ce n'est pas une légende. Les instruments sont également laissés à la disposition du public à l'issue du spectacle : rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme (Lavoisier) (oui, j'étale ma culture comme de la confiture de courges).

 

Un moyen ludique pour réintégrer les légumes dans notre quotidien, il est essentiel de faire pratiquer ce genre d'exercices aux enfants et aux adultes. C'était décalé, rythmé et complètement taré, à ne surtout pas rater si le groupe se produit près de chez vous !

 

Le site Internet du groupe : link

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

globule 21/10/2010 23:49



Grand gaspillage de légumes au profit d'une production sonore totalement foldingue... Ceux qui ne savent plus quoi faire de leurs légumes ont trouvé leur voie, et en plus ça ne dérangera pas
le voisinage! En tout cas c'était à ne pas louper et c'était pourtant moins une à la billetterie! A savoir, donc, il faut réserver son entrée à la centrifugeuse.



La fée Paradis 22/10/2010 00:05



Il y a pleins de concerts en ce moment à l'Ampli et à la Centrifugeuse. Le problème c'est que je ne connais pas les groupes et que je ne prends pas le temps d'écouter ce qu'ils font sur Internet,
du coup ça ne me tente pas. Mais après je regrette, comme le Staff Benda Bilili par exemple.


D'ailleurs, il y a Familia Arthus à l'Ampli ce samedi, mais on sera à Toulouse.



letlet64 13/10/2010 13:21



Hé oui ! Vraiment super ce concert et/ou cette performance...Je suis restée scotchée par l'originalité de ce spectacle et son ingéniosité ! Comment en arrive-t'on à faire de ses légumes des
instruments de musique ?  En tout cas, le résultat est étonnant voire épatant avec des sons inattendus et des mélodies et ryhtmes dansants.


Tout ça grâce :  aux carrottes flûtes, aux violons poireaux, à la guitare céléri, aux choux électriques, aux platines haricots verts, à la citrouille grosse caisse, aux aubergines maracas,
aux trompettes poivrons... Sans oublier le grand final de chamboulage de tomates : grandiose :-)



La fée Paradis 13/10/2010 13:56



ça aurait été vraiment dommage de rater ça ! La Centrifugeuse était pleine, ça ne doit pas arriver tous les jours. Tu as repéré d'autres performances pour les jours à venir ?



Nelfe 13/10/2010 09:56


Oh énorme!!! Une sorte de Stomp bio! ^^


La fée Paradis 13/10/2010 10:09



C'est le concept des Stomp mais je ne suis pas certaine que tous les légumes étaient bio : le cognage d'aubergines entre elles ne les a pas abimées alors que le cogneur y mettait du coeur, elles
devaient être un peu transgéniques. C'était néanmoins très surprenant et finalement audible.