Revue de presse

Publié le par La fée Paradis

 

Rappel : Usbek et Rica, numéro 4 (mars-avril-mai 2011)

 

Usbek-et-Rica-copie-1.jpg

 

 

Excellente revue (sans pub) que j'ai eu le temps de bien parcourir depuis deux mois. Tous les thèmes sont décalés et intelligents, en plus la BD de la fin est de plus en plus hilarante au fil des numéros : Usbek, un vieux sage du futur, et son étudiant Rica, glandeur et coureur de jupons, pour de multiples raisons, viennent étudier le passé, de 2010 à 2011 ...Et cette fois ils sont accompagnés d'un sosie de François Hollande. Absurdité, quiprocos et références politiques sont au rendez-vous, exactement tout mon humour et vivement la suite le mois prochain !

 

 

Presque nouveau : XXI, numéro 14, Printemps 2011

 

 XXI

 

(Sans pub) Très bonne analyse de la place qu'occupent les personnes âgées dans nos société occidentales et mises en avant de quelques cas hauts en couleurs dans de bons reportages. La BD finale est toujours très bien, à propos de l'hypocrisie qui règne autour de la culture du hacshich dans les versants les plus inaccessibles de l'Atlas au Maroc. Elle est de Renaud de Heyn. Dans le dernier numéro, c'était quand même Joe Sacco (rien que ça) en immersion dans un village d'intouchables en Inde.

 

Abstenez-vous : Grand Seigneur by Technikart

 

Grand-Seigneur.jpg

 

La culture bitoche et viandarde ou comment, sous couvert de non-bien-pensance, faire passer des idées réac et intolérantes (zemmourisation des esprits). J'aime manger un demi chateaubriand saignant à la sauce béarnaise accompagné d'un Madiran au Berry mais je n'aime pas Technikart, la beaufitude avec du pognon, et ce n'est pas nouveau (d'ailleurs, pourquoi j'ai acheté ça ?).

 

 

Toujours Causette, numéro 14 (mai-juin 2011)

 

Causette-copie-1.jpg

 

Il est sorti samedi dernier en kiosque et je l'ai déjà presque fini ... Mention spéciale à Yolande Moreau (toujours aussi forte dans "Ou va la nuit ?" de Martin Provost, mais j'en reparlerai) et au faux quotidien de 2016 (Usbek et Rica à l'envers) effrayant mais très réussi.

Je pense que le Eric non lecteur qui s'est fendu d'une longue lettre présenté au début du mag doit être abonné à Technikart et c'est toujours un plaisir de lire ce mag. Mention spéciale au Quiches d'or des lectrices et aux fausses pub.

 

N'oubliez pas non plus le numéro de la revue Pyrénées consacré à l'histoire du pyrénéisme et le dernier numéro du Festin où un article est consacré au restaurant Le Berry à Pau.

 

Publié dans Livres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article