Quand le déménagement est (presque) fini ...

Publié le par La fée Paradis

 

  ... Les souris dansent !

 

1) Salon bio Asphodèle : idéal pour trouver des boucles d'oreilles en graines, des savons au lait d'anesse, des épices, du thé, des produits d'entretien écologiques et .... de la pâte à tartiner au chocolat (sans huile de palme) (il faut se déshabituer du goût kinder - ferrero).

Si on fait abstraction de certains stands un peu sectaires et ésotériques qui n'on rien à voir avec ma conception de l'écologie et de l'alternative, c'était sympa et instructif (on y a passé plus de 3 h mine de rien)

 

salon-Asphodele.jpg

 

 

J'ai des tendances un peu  Auto bio, de Cyril Pedrosa (tomes 1 et 2) , mais je fais un effort sur moi-même.

 

2) Baladette en raquettes de deux heures dans le cirque d'Anéou pour retrouver le contact avec la neige (au soleil).

 

  Aneou-2.jpg

 

(Vivement les vacances pour y retourner ...) (J-10)

 

3) Raclette / fondue après les raquettes pour ne pas perdre trop de calories. Même si les salles sont mal aérées, le Fruit Défondu reste une valeur sûre pour les soirées d'hiver. Je ne vous parle pas de diététique, mais de réconfort.

 

4) Route des vins de Jurançon (toujours au soleil), pour s'assurer de retrouver toutes ses calories.

 

Portes-ouvertes-Jurancon.jpg

 

 

Juranconnais.jpg

 

 

L'hiver, avec ses loisirs spécifiques, est officiellement lancé !

 

Publié dans A domicile

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

CRBR 14/12/2010 20:41



Pedrosa, yesssssssssss, le jurancon waouh, ca, ca s'appelle avoir bon goût!!!


http://www.crbrleblog.com blog de dessins



Nelfe 14/12/2010 15:16


Et bien, je vois qu'on s'em***** pas ;) Vous avez bien raison, après l'effort, le réconfort! Alors? Il est bien votre nouveau "chez vous"?


La fée Paradis 14/12/2010 16:04



Disons que pour une fois qu'il faisait beau et qu'on n'avait plus le nez dans le guidon, on en a profité.


Sinon, le nouvel appart est très bien, c'est un T3. Il manque une cave ou un cellier, mais dans l'hypercentre, on ne peut pas tout avoir. D'ailleurs, l'impossibilité de stationner à proximité
m'oblige à revoir fondamentalement mes modes de déplacement et ce n'est pas plus mal : vélo et bus quand il pleut (soit 360 jours par an). Ma voiture est garée par là, et je ne l'utilise que pour
me rendre à l'AMAP.


Bref, tout le monde est content de cette nouvelle situation, sauf Milka qui peine à trouver ses marques.