Poulet aux prunes, de Marjane Satrapi et Vincent Parronaud

Publié le par La fée Paradis

Poulet-aux-prunes.jpg

 

Avec tous ces films biens en ce moment, difficile de choisir. Du coup c'est le programme du ciné qui choisit pour nous et c'est très bien comme ça.

 

Après Persépolis que j'avais adoré tant en BD qu'au cinéma il y a quelques années j'avais lu Poulet aux prunes et il était inconcevable de rater le film. Celui-ci a d'ailleurs tenu ses promesses.

 

Poulet-aux-prunes-3.jpg

 

Poulet-aux-prunes-5.jpg

 

Entre rêves et réalité, passé et souvenirs sublimés et vie quotidienne enlaidie, le scénario est servi par des flashs back très bien amenés, de très bons acteurs et des décors volontairement colorés ou assombris en fonction des scènes.

C'est un très beau film sur la vie, l'amour, la passion, la famille, la cigarette, la mélancolie, les obligations et la mort. Je l'ai trouvé malgré tout optimiste et très onirique, comme une incitation à ne pas être trop raisonnable sous peine de passer à côté de l'essentiel.


Poulet-aux-prunes-2.jpg

 

Poulet-aux-prunes-4.jpg

 

Poulet-aux-prunes-6.jpg

 

C'est aussi un film sur l'Iran avant l'obscurantisme religieux, loin des femmes voilées, des mollah et du "choc des civillisation", le pays que doit certainement regretter Marjane Satrapi.

 

Ma note : 4/5

Publié dans Ciné

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

globule 20/11/2011 22:46


Grand moment de détente et de rêverie : chaque scène est comme un tableau sublimé par la musique. On est transporté du début à la fin... 

La fée Paradis 21/11/2011 10:43



C'est un excellent film pour s'évader du quotidien, et ça fait du bien !