Passeport biométrique (première partie) : bienvenue chez Georges Bush et Brice Hortefeux !

Publié le par La fée Paradis

Il y a environ un mois, j'ai déclaré la perte de mon passeport et de ma carte d'identidé au commissariat de police de Pau, un endroit où il n'est jamais très agréable de se rendre ...

Depuis, je me suis procuré des originaux de mon acte de naissance et des timbres fiscaux (en plus c'est pas donné ces loisirs !), j'ai été faire des photos d'identité, récupéré les dossiers auprès du service état civil de la mairie et pris rendez-vous pour les ramener, ce qui est obligatoire depuis l'avènement du passeport biométrique .... Et pour cause, c'est une véritable usine à gaz !

Déjà dans les deux formulaires, il y a un QCM pour justifier sa déclaration de nationalité française, les esprits d'Eric Besson et de Brice Hortefeux étaient avec moi aujourd'hui !


J'avais donc rendez-vous ce jour à midi et demi. Je vous passe le scan en reconnaissance de caractères foireux du formunlaires administratif, la photocopie et le scan des différentes pièces justificatives et les empreintes digitales numériques (8 pour le passeport car apparament les pouces on s'en fout).

Arrive le moment de vérifier la conformité de ma photo, faite chez un photographe (orange photo)  je le rappelle. Eh bien mon visage était trop petit par rapport à l'ovale règlementaire ! Qu'à cela ne tienne, un photomaton certifié conforme à la règlementation était à ma disposition dans le hall d'entrée. Heureusement que j'avais de la monnaie sur moi. Quelques instant et une photo ahurie plus tard, le visage correspondait à l'oval mais le logiciel refusait toujours ma photo : mes cheveux sont trop épais et volumineux et créent des reflets sur l'arrière plan ! Un raciotype trop risqué pour les douanes étasuniennes et l'administration française ?

Comme j'étais quand même de bonne foi, la dame a validé mon dossier mais il sera certainement retoqué à la Pref ou au centre d'impression de Douais ... Ce dossier n'est pas fini ! D'ailleurs, on me tiendra au courant par SMS (quel sérieux !) et le numéro de portable est obligatoire dans le formulaire : on fait comment quand on n'a pas de téléphone portable ?

Pour la carte d'identité ça a été plus rapide : une seule empreinte digitale à l'ancienne et pas de logiciel psychorigide qui retoque les photos des gens aux cheveux trop frisés ou pas assez plats.

Bilan provisoire de l'opération : 14 Euros de photos d'identité et 113 Euros de timbres fiscaux (88 + 25). Et ce n'est certainement pas fini ! Alors comme mes cheveux sont le seul problème, je me demande ce que ça doit être lorsqu'on n'est pas né en France, que ses parents ne sont pas né en France ou pire sont étrangers ...

A quand un échantillon d'ADN dans les papiers d'identité, les derniers relevés bancaires, extraits de musiques écoutées sur deezer et liste des sites Internet consultés ? Vive la liberté d'aller et venir !

Publié dans Coup de sang

Commenter cet article

Nelfe 20/11/2009 19:59


Et te raser la tête? Ty as pensé?
Non mais quelle idée aussi davoir les cheveux frisés!!! ^^


La fée Paradis 21/11/2009 13:02



Pas très recommandé en sarkozye !