Pas très cathodique - Enquête au pays des "sans télé"

Publié le par La fée Paradis

 

Pas-tres-cathodique.jpg

 

Présentation de l'éditeur

 

98 % des Français regardent la télévision. Eux, non. Ils la refusent sous toutes ses formes, quel que soit l'écran de réception. Qui sont ces réfractaires ? Que font-ils de leur « temps libre » ?


 Loin d'être repliée sur elle-même, cette population atteste une culture de sortie et compte, dans ses rangs, des natifs du numérique, avant-garde d'un mouvement générationnel délaissant la petite lucarne au profit d'Internet. Atypique aujourd'hui, elle contient en germe le typique de demain.

 

Bertrand Bergier est professeur à l'université catholique de l'Ouest, professeur associé à l'université de Sherbrooke, directeur de recherche à l'université de Nantes, membre du LAREF/CAFORE/CIDI : cultures de l'image et dynamiques identitaires.

 


 Que dire de plus ?

  



 Je n'ai pas encore lu ce bouquin qui vient de sortir, mais je me suis dit qu'une petite pub s'imposait. On apprend dans Télérama, cette semaine, que l'enquêteur a suivi 566 sans télé pendant plusieurs mois. Il s'agit d'une population hétérogène pas uniquement composée de cadres bobos (25% de non diplômés de l'enseignement supérieur, 15 % d'ouvriers), et de tous les âges. 100% de ces marginaux sont connectés à Internet, ils sortent, lisent et s'informent beaucoup plus que la moyenne, et les plus jeunes regardent des séries en VOD. Beaucoup, comme moi, sont paradoxalement abonnés à Télérama.

 

Comme chacun le sait, je n'ai plus de télé depuis fin 2006 (les aléas de la vie) et je n'en ai pas acheté depuis. D'abord par laisser aller, puis par choix assumé (le mien et celui de la Globule au 62) (Il était une fois le 62 ... ). Lorsque je suis arrivée au 25, j'ai même refusé que la précédente locataire me laisse la sienne (elle retournait au Japon, ça aurait été plus simple pour elle). Aujourd'hui, je ne vois vraiment pas quand j'aurais le temps de la regarder si j'en avais une : soit mon appartement serait moins bien rangé (déjà que ce n'est pas terrible), soit je lirais moins de BD ou de magazines le soir, soit j'irais moins au ciné ou au bar, soit je cuisinerais moins mes légumes de l'AMAP, soit j'irais moins à la médiathèque, soit on bougerais moins le week-end ? Je passerais certainement moins de temps sur Internet, mon blog, facebook ou le site collaboratif de l'AMAP. Ce serait plus passif et moins interactif. Bref, la télé ne me manque pas, et d'ailleurs je ne me pose plus la question d'en avoir une ou non depuis longtemps. A l'hôtel ou à Rignac, avec Pépé, on ne pense même pas à l'allumer et je vais rarement dans des lieux où elle fonctionne.

 

Aujourd'hui, l'heure est grave : Pépé arrive avec ses clics et ses clacs en décembre. Dans son déménagement : une grande télé écran plat et un home cinéma ! Vade retro, satanas, publicité qui veut détourner mon peu de temps de cerveau disponible au profit de la consommation et du vote UMP, séries et téléfilms qui ne remplaceront jamais mes bonnes BD, reportages superficiels qui n'arriveront jamais à la cheville d'Alternatives Economiques ou de Causette, JT orientés qui ne prendront pas la place encore chaude laissée par France Inter ! J'exagère. Il y aura peut-être des bonnes émissions sur Arte et parfois des bons films.



Une chose est sûre : cette télé ne trônera pas au milieu du séjour. Elle sera installée dans la chambre d'amis pour regarder des DVD (sur l'écran du PC c'est pas top, surtout pour la VO), et, grâce à mon abonnement à Télérama, on pourra sélectionner les programmes qui valent le coup de perdre son temps, si on y pense ...

 

Et vous ? Téléphage compulsif, télé passe temps ou refus absolu ?

Publié dans Humeur vagabonde

Commenter cet article

Anticorps du Petit Poucet 22/10/2010 13:41



Je suis d'accord avec le post du barbu du 16. Aussi, un jour les TV cotoieront les vieilles reliques dans les bric-à-brac. De toute manière c'est bien le contenu qui est cause et pas l'objet. Un
bon nombre de programmes et matches sont gratuit  sur le site des chaînes TV (je m'en sers d'ailleurs, de la même manière que les podcasts). Pour l'anecdote, j'ai mesuré 1 appart l'autre
jour, dans lequel se trouvait 1 TV plate d'1,30m diagonale (je l'ai mesurée!). Gaillarde la TV, gaillarde...



La fée Paradis 22/10/2010 14:50



C'est un écran de compet idéal pour regarder de bons films mais c'est dommage si son propriétaire s'en sert pour regarder Plus belle la vie ou On n'est pas couché .Comme toujours, technique et
technologie sans conscience ne sont que ruine de l'âme !


GAILLLLAAAAAARRRRRRD.



globule 21/10/2010 23:41



Sans aller jusqu'à diaboliser la TV (il ya quand même un paquet de gens qui ont la télé et qui ne sont pas des larves) je pense qu'elle représente un danger, au même titre qu'Internet, avec
toutes ses dérives. Perso, la télé c'est non, parce que j'ai (encore???) le choix et la possibilité de dire non. Et c'est si facile...



La fée Paradis 22/10/2010 00:03



Pour l'instant, ça ne me manque pas du tout non plus. Mais va falloir gérer l'arrivée de cet objet. En tout cas, les sans télé sont de plus en plus nombreux, et d'après l'auteur de cet ouvrage
(ou ce que Télérama en a compris, puisque je ne l'ai pas lu), ce sera la norme dans les années futures.


En 2050, le rebel aura une télé dans son salon et dans sa chambre à coucher !



Anticorps du Petit Poucet 21/10/2010 20:05



Ah tiens...



La fée Paradis 22/10/2010 00:01



Béret béarnais véritable from Oloron + changement de voiture = le Pépé nouveau va arriver à Pau !



Anticorps du Petit Poucet 21/10/2010 19:01



Après l'Audi TT, bientôt les films TT, Fée Paradis!



La fée Paradis 21/10/2010 19:56



Le temps de la TT est bientôt révolu Anticorps, c'est une question de semaines !



Nelfe 21/10/2010 15:31



On a une TV à la maison qui est quasiment tout le temps éteinte. On se faisait justement la réflexion de se dire qu'on pourrait très bien s'en passer et juste avoir un écran pour regarder les
DVD...


Il nous arrive de l'allumer quand on a remarqué un bon film ou un bon documentaire (exit TF1 et M6 pour cela bien entendu) mais c'est vraiment très rare. On a beaucoup de DVD à la maison donc on
se fait nos propres programmes quand on a envie d'un film. Seul jour où on ne peut pas faire sans, le vendredi. Oui c'est comme ça, nous sommes des Koh Lanta addict ^^


Comme tu le dis, ne pas allumer la TV donne plus de temps pour le reste. On sort beaucoup (ciné, expo...), on a des activités, on lit beaucoup, on surfe aussi sur le net. Bref ne pas avoir de TV
(ou ne pas l'allumer plus d'une fois par semaine) ne signifie pas être coupé du monde. Au contraire!



La fée Paradis 21/10/2010 16:21



Si on réussit à ne l'allumer qu'une fois par semaine, sauf pour regarder des DVD, ce sera très bien. La suite en janvier, quand on commencera à prendre nos marques.


Et justement, l'objet de l'étude dans le bouquin, est de montrer que de ne pas avoir de télé ne signifie pas vivre dans une caverne. Il y a différentes catégories de personnes et de parcous,
c'est ce qu'il m'interesserit de découvrir, à l'occasion, quand je ne ferai plus partie de la tribue.