Manque de temps

Publié le par La fée Paradis

 

Avec les beaux jours (et même s'il pleut depuis hier après-midi, on est quand même en Béarnie), je passe nettement moins de temps devant mon ordi le soir et je peine à tenir ce blog à jour au vu des objectifs que je me suis fixés de manière complètement arbitraire.

 

Ainsi, j'ai mis une semaine pour commenter le premier cours de ciné du mois d'avril (Le cinéma français de 1935 à 1945 (1) : le réalisme poétique (1935-1939) / La Grande Illusion  ) et je n'ai pas commenté les deux dernières séries de BD lues (Légendes d'Aujourd'hui de Bilal et Christin , et le Sang des Porphyres de Joël Parnotte, Balac et Josepe), ni la super rando qu'on a faite avec Pépé dans la vallée du Lot samedi dernier, ni la visite de Conques et de sa célèbre église (vitraux de Pierre Soulages)  ... Mais ça viendra (ou pas) !

 

Il faut dire qu'outre les beaux jours qui reviennent avec ce que ça implique d'apéros (6 verres depuis lundi pour l'instant) et de course à pieds, je me suis trouvé un nouveau métier : coordinatrice en second d'un contrat AMAP. Et c'est pas comme si c'était celui du lait et des profuits à base de lait de vache avec pleins de produits (lait, yahourts, faisselle, fromage blanc, fromage frais 5 variétés, fromage affiné 4 ou 5 variété, confiture de lait et de périodicités de distributons (hedomadaire, alternance, quinzaine). Je dois donc m'approprier les outils de suivi de ce contrat et participer aux distributions pour aider les producteurs à gérer et aider les amapiens à remplir leurs bouteilles de lait de un litre. Je débute mais j'espère être vite opérationnelle. Pour l'instant tout va bien et j'ai pu discuter davantage avec des gens très sympas. J'ai aussi un accès privilégié au facebook privé des happy fews coordinateurs !

 

Sans compter un récent décret qui m'oblige à accélerer la conduite de certains projets afin d'éviter des dépenses supplémentaires à mes chères communes (oui, je picole et je distribue du lait, mais je n'en reste pas moins urbaniste).

 

Bref, c'est mon blog qui fait les frais de tout ça : non seulement j'ai moins de trucs passionnants à raconter (je vais moins au ciné et je lis moins) et en plus j'ai moins le temps de raconter ces trucs passionnants. Voilà vous savez tout.

 

Et merci pour tous ces commentaires relatifs à l'alcoomètre qui ont fait exploser mon blog rank !

Publié dans Humeur vagabonde

Commenter cet article