Les sept mercenaires, de John Sturges

Publié le par La fée Paradis

 

Les-Sept-mercenaires.jpg

 

Encore un classique que je n'avais pas vu. J'ai bien fait d'attendre car les conditions du grand écran en plein air (festival Ciné Cité, projection au parc Lawrence à Pau) étaient très adaptées.

 

sept-mercenaires-04-g.jpg

 

J'aime les westerns, leurs scénarios faussement simplistes et grandiloquants, les dialogues exagérés, les grands espaces, la classe et le grand coeur des gentils (ah ils font rêver Yul Bryner, Steeve Mc Queen et Charles Bronson en hommes parfaits), la petitesse des méchants (formidable Tuco, Elie Wallach a le physique de l'emploi), la chaleur du sud des Etats-Unis et du Mexique. Je n'ai pas été déçue.

 

Entre faux second degré et vraies répliques cultes, les hommes blancs américains ont sauvé le village de paysans mexicain de l'affreux bandit mexicain lui aussi. Ils sont tombés au champ d'honneur et peuvent être fiers !  

 

La séance plein air a été à peine interrompue par des incidents du western palois (bagarre de clochards et ronflements). C'était finalement plutôt rock'n roll, vu de loin.

Publié dans Ciné

Commenter cet article

Tietie007 07/02/2012 12:14


Les paysans mexicains, d'un blanc immaculé, et nos mercenaires avec leurs frusques qui sortent du pressing, sont un peu décalés avec le réalisme d'aujourd'hui.