Les poubelles galactiques de Guillaume Suzanne

Publié le par La fée Paradis

Les poubelles pleurent aussi

 

C'est dans le cadre de l'opération Masse Critique "Littératures de l'Imaginaire" organisée par Babelio (link) que j'ai reçu ces trois livres indissociables.

 

les poubelles pleurent toujours

Il s'agit d'un roman en deux parties, et d'un guide explicatif illustré par Zariel.

 

le-guide-de-la-poubelle-galactique.jpg

 

 

Dans un futur lointain, la Terre est occupée par les effrayants Nods, des êtres d'une machiavélique perfection qui ont permis de résoudre tous les problèmes de l'humanité (tabac, maladies, espérance de vie, plein emploi, sécurité routière, pollution ...) afin de mieux asservir puis détruire les hommes qu'ils considèrent comme une espèce inférieure à l'échelle galactique. Les hommes, dits "deux pattes", ne sont plus que des habitants d'une planète de la voie lactée, un petit quartier négligeable du cosmos.

 

Seulement, les Nods ont procédé de manière opaque et illégalie vis à vis du Conseil pan galactique et des règles démocratiques et écologiques édictées à cette échelle.Malgré leurs (nombreux) défauts, les hommes méritaient-ils un tel traitement ? Non. Seulement, leur niveau de développement technologique ne leur permettaient pas de défendre leur cause auprès du conseil (pas de navette spaciale assez puissante).

 

C'était sans compter sur les CoCop, des Conteneurs Coprophages (poubelles spécialisées organiques importées sur Terre pour la pratique du tri sélectif),réduites en escalavages par les Nods, dotées de parole au cours de l'histoire et ayant partagé le sort des "deux pattes".

 

Je ne vous en dit pas plus pour ne pas vous gâcher le plaisir de la découverte. Sachez cependant que cette histoire est très drôle et agréable à lire. Les caricatures humaines présentées sont jubilatoires (notamment celle du Président marionnette, de son fils et de l'éminence grise qu'on peut facilement identifier à Nicolas Sarkozy, son fils Jean et à Claude Guéant), mettent en avant la médiocrité de cette espèe et les personnages demeurent terriblement humaines. C'est toujours intéressant de s'analyser à une échelle plus vaste, et ce principe a laissé libre cours à l'imagination débordante de l'auteur, notamment en matière de découverte d'espèces inattendues. 

 

Le guide de la poubelle galactique explique la place de chacune d'entre elles dans la galaxie, entre complémentarité, reconnaissance des spécificités, respect mutuel mais aussi tentative d'asservissement et reflexes ethniques (les horribles Nods, qui sont un peu comme une vision négative communément admise des américains et de leurs actions à l'échelle internationale) . A méditer !

 

Liens vers d'autres commentaires sur Babelio :


 

 

 

Publié dans Livres

Commenter cet article