Les nouveaux chiens de garde, de Gilles Balbastre et Yannick Kergoat

Publié le par La fée Paradis

les-nouveaux-chiens-de-garde.jpg

 

 

Pierre Bourdieu, le Monde Diplo, Serge Halimi et Pierre Carles ont animé mes années étudiantes bordelaises (après, j'ai faibli mais le coeur y est toujours) et c'est avec grand plaisir que je me suis souvenue du petit essai lu il y a une dizaine d'années (d'ailleurs, avec tous ces déménagements, je ne sais pas où il est).


les-nouveaux-chiens-de-garde-2.jpg

 

 

Sans surprise, j'ai adoré ce film. Le scénario est léger et les commentaires plutôt drôles pour aborder un thème qui ne l'est pas : la confiscation du pouvoir démocratique par une oligarchie capitaliste, politique et médiatique. Les illustrations sont foisons avec mention spéciale pour Elkabach, Duhamel, Minc et Field et pour leur boss Lagardère.

 

les-nouveaux-chiens-de-garde-3.jpg

 

Frédéric Lordon (qui n'est régulièrement invité en tant qu'expert que par Daniel Mermet) et un représentant d'Acrimed (association Action - Critique - Médias), entre autres, expliquent le processus de cooptation des élites médiatiques et politiques par le pouvoir industriel et financier. La "fabrique du consentement" chère à Noam Chomsky est en marche et il est très difficile de sortir ensuite du "bac à sable" dont les limites ne sont pas (et ne doivent pas être) remises en cause par l'oligarchie (mondialisation libérale, construction européenne sur ce modèle libéral, réforme de l'Etat social qui coûte trop cher, ...).

 

C'est un film de plus qui traite de ce sujet complexe mais c'est toujours une piqure de rappel qui ne fait pas de mal.

 

Publié dans Ciné

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article