DRH, de Chauzy et Jonquet

Publié le par La fée Paradis

 

DRH.jpg

 

 

Après  La Vie de ma Mère, de Thierry Jonquet et Jean-Christophe Chauzy , poursuite de ma découverte de Thierry Joncquet scénariste de BD.

 

Toujours dans un univers hostile, la gare et un TGV en direction de Paris tard dans la nuit du vendredi au samedi, on retrouve des laissés pour compte, des lousers, des pauvres types bêtes et méchants et des vrais méchants aux mains propres.

 

L'histoire est un peu banale pour le genre : un type qu'on devine bien sort de prison et prend le train pour Paris en compagnie de sa trop jolie nana. Le train a du retard et tous les futurs passagers se retrouvent dans le bar de la gare, un endroit très cosy et lounge comme vous vous en doutez. Il y a un ponte des ressources humaines cynique qui félicite un débutant pour sa prestation du jour (être parvenu à virer des gens sans se laisser attendrir), trois jeunes hommes pas très futés et bourrés qui vont assister au mariage d'un ami à Toulouse, le contrôleur fatigué et la fille de la voiture bar tout aussi peu motivée. Les dessins retranscrive cette atmosphère de fatigue, d'ennui, de glauquitude et de mal être.

 

Quand le train démarre enfin, les 3 pauvres types décident qu'ils se feront la copine de celui qui sort de taule et le font boire pour qu'il s'endorme, la nana en question se méfie et a bien raison, le DRH désabusé compte les points et ouvre les paris, le jeune DRH est lâche (c'est plus facile de virer des gens que de se battre à mains nues), le contrôleur est absent et la serveuse dort. Comment un homme seul peut-il s'en sortir contre trois brutes décerébrées alcoolisées ?

 

C'est un mini thriller en huis-clos passionnant, riche en enseignements sur les motivations des uns et des autres dans une situation où tout semble possible, une situation exceptionnelle hors de tout contrôle social et policier qui révèle la véritable nature de chacun.

 

 

Note : 17/20

Publié dans BD

Commenter cet article