Des Hommes et des Dieux, de Xavier Beauvois

Publié le par La fée Paradis

 

Des-hommes-et-des-dieux.jpg

 

de Xavier Beauvois

 

France / 2010 / 120’ / couleur

Avec Lambert Wilson, Michael Lonsdale et Olivier Rabourdin ...

 

 

Le Méliès a dit

 

Le film-événement de la rentrée, et le meilleur à ce jour de Xavier Beauvois, qui manqua de peu la Palme d'or au dernier Festival de Cannes.

Des hommes et des dieux s'inspire de la tragédie des sept moines cisterciens enlevés et assassinés en Algérie en 1996 : si on connaît le fait divers, on sait peu ce que ces hommes faisaient. Or  —  et c'est ce qu'illustre d'abord le film  —  leur foi était une véritable exigence : ils consacrèrent leurs vies aux autres, les soignant, les nourrissant et les accueillant sans aucune distinction, avant d'être confrontés au dilemme de fuir la folie meurtrière des islamistes ou de partager sur place le sort de la population locale. « J'ai eu pendant le tournage la sensation d'une présence bienveillante, comme si rien ne pouvait venir le contrarier », a déclaré le cinéaste.

Et son film est effectivement habité d'une grâce bressonienne  —  et animé par des acteurs d'exception, en tête desquels Michael Lonsdale et Lambert Wilson.

 

 

Des-hommes-et-des-dieux-1.jpg

 

 

Que dire de plus ?

 

Un monde fou au Méliès hier soir, la grande salle était pleine à craquer. C'est bien un film évènement.

 

 Des-hommes-et-des-dieux-2.jpg

 

 

Comme il y avait beaucoup d'agitation autour de moi, j'ai eu du mal à rentrer dans le film, mais j'ai été très vite hapée par la vie hors du temps mais terriblement humaine, intégrée et ouverte de ces moines (activité agricole et marché, cabinet médical de fortune, accompagnement psychologique et moral des habitants du village voisin, participation aux fêtes religieuses musulmanes de leurs voisins ...).

 

Des-hommes-et-des-dieux-3.jpg

 

 

Ils mènent aussi une vie de prière dans la pauvreté et la modestie, au sein d'une véritable démocratie participative. Ainsi, entre les indimidations des terroristes islamistes et celles de l'armée corrompue dont ils ont refusé la protection, on assiste au cheminement de leurs réflexions (foi, humanité) et au vote où ils décident tous de ne pas quitter ce pays et la région de l'Atlas en proie à la terreur dans un contexte politique trouble.

 

 

Des-hommes-et-des-dieux-4.jpg

 

 

 

Des-hommes-et-des-dieux-5.jpg

 

A l'image de ces moines et de leurs choix de vie, ce film est modeste et économe en effets spéciaux. La mise en scène d'une grande simplicité permet d'appréhender la complexité des phénomènes profondément humains et ancrés dans la réalité qui sont abordés. La resistance morale et politique des religieux, guidée par la force de leur foi, est une leçon d'humanité. Ce ne sont pas des martyrs, mais des êtres humains victimes de la folie des hommes. D'où le titre du film qui place les hommes avant les religions.

 

Des-hommes-et-des-dieux-6.jpg

 

Les acteurs sont simplement bons, les dialogues ont un sens et la mise en scène est sobre. le spectateur connait la fin au moment où il entre dans la salle mais le film l'aide à la comprendre, de manière fine et intelligente.

Et malgré notre état de fatigue hier soir, nous ne nous sommes pas endormis.

 

Ma note : 3,75/5

 

Publié dans Ciné

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nelfe 11/10/2010 16:50



Ca y est, on l'a vu! On a été au ciné hier après midi et idem ici, une salle bondée!


J'ai été boulversé par ce film. J'ai pleuré, c'était atroce... Mr K a un avis plus modéré mais pour moi ce film est superbe.


On a prévu de faire un billet ce soir sur notre blog.



La fée Paradis 11/10/2010 20:13



Cool, j'irai voir la votre critique. Hier il faisait tellement mauvais que tout le monde a été au ciné je crois.



Nelfe 05/10/2010 15:24



Ca fait une éternité que je ne suis pas allée au cinéma... Ca craint!!! Je trouve qu'en ce moment, niveau programmation, c'est la misère totale! Surtout quand on pense que les films qu'on veut
vraiment voir et qu'on attend avec impatience ne se retrouvent finalement pas programmés près de chez nous... Dans ces moments là, j'ai des envies de meurtre...


Mais pour en revenir à ce film, il FAUT que j'aille le voir! Alllez, hop, je le programme pour vendredi soir! Non mais!



La fée Paradis 06/10/2010 10:20



J'ai pourtant envie de voir pleins de trucs ces temps-ci : je suis dégoutée d'avoir raté The Runaways, Sans Queue ni Tête a l'air pas mal du tout, j'ai aussi envie de voir AO, le film de Woody
Allen, Hors la Loi, ... Et malheureusement pas vraiment le temps en ce moment.


Sinon, celui-là vaut vraiment le coup. Allez-y dès vendredi si vous pouvez.



tinalakiller 04/10/2010 18:08



j'ai beaucoup aimé ce film, très beau, certainement le film français de l'année, et j'espère qu'il aura ses chances aux Oscars



La fée Paradis 04/10/2010 20:44



Effectivement un très bon film, qui pouse à réfléchir. Une leçon d'humanité aussi.