Black Swan, de Darren Aronofsky

Publié le par La fée Paradis

 

Black-swan.jpg

 

 

 Je ne reviendrai pas sur le synopsis et les critiques officielles de ce film, ça a été vu et revu.

 

 J'avais adoré "Requiem for a Dream" lors de sa sortie sur les écrans au début des années 2000. Je l'avais ensuite revu en tant qu'adulte il y a quelques mois et j'avais été beaucoup moins emballée  ... Les préoccupations changent ! Cela reste quand même une de mes plus grosses claques au cinéma, une super mise en scène accompagnée d'une BO du tonnerre et des acteurs à leur place. Juste, ça n'allait peut-être pas assez loin dans l'analyse du lien solidude, manque de communication / addictions psychologiques et chimiques. La non prise en compte de ce phénomène par les institutions publiques (milieu carcéral et milieu médical) était quant à elle manifeste. Je parle de mémoire donc il est possible que j'oublie des éléments.

 

Depuis, j'ai vu "Pi" sur petit écran mais je n'en ai pas gardé de souvenir (les films vu sur petit écran ne me passionnent pas souvent, même sur la grande télé de Pépé. Il leur manque la magie du cinéma). Et depuis, rien de Darren Aronofsky.

 

A priori, le thriller psychologique et les manifestations sanglantes de la folie, c'est pas trop mon truc. Mais "Black Swan" est LE film dont on parle en ce moment et je ne me voyais pas passer à côté (d'ailleurs, j'ai bien vu Thirst, ceci est mon sang , un très bon film de vampires alors que ce n'est à priori pas trop mon truc il y a quelques mois).

 

Black-swan-3.jpg

 

 C'est une immersion dans un milieu clos et oppressant, le monde de Nina, entre les mesquineries, jalousies et jeux de pouvoirs de sa troupe de danse et l'appartement où elle vit seule avec sa mère, sans jamais sortir ni voir personne d'autre. Cette mère, qui fait peser le poids de ses regrets et échecs sur les épaules de sa fille, est également très oppressante et, malgré ce qu'elle croit, ne l'aide pas vraiment (c'est du moins ce qu'on croit au début, la suite n'est pas si simple).

Nina est handicapée par sa raideur, sa soif de contrôle et de perfection. Destabilisée par Thomas (Vincent Cassel toujours aussi sexy à mes yeux) et Lily, une nouvelle copine-rivale belle, légère et sympa, elle perd la maîtrise de son environnement direct et de son comportement.

 

Black-swan-2.jpg

 

Black-swan-4.jpg

 

 Paranoïa ? Schizophrénie ? Je ne suis pas psy, mais on voit bien que Nina souffre et est en danger. Trop de pression, les mauvaises réactions de son entourage (hyperprotection maternelle et dureté du directeur de la troupe) et l'absence de confiance et de communication vont conduire au pire.

 

Black-swan-1.jpg

 

 

La mise en scène de "Black Swan" est brillante et les acteurs incarnent bien les personnages complexes de ce film (même Vincent Cassel dont la présence dans le casting m'a d'abord surprise). Nathalie Portman, surtout, est parfaite dans ce rôle de psychpoathe (mouvements, regards, position du corps, ...). On voit qu'elle maîtrise son personnage, mais aussi la danse classique.

 Je n'ai pas été "dérangée" comme je l'ai souvent entendu dire à propos du film : il y est question de psychoses mais le mécanisme est si bien décrit et l'environnement si opressant que leur explosion est inéluctable. C'est l'inverse, même, qui aurait été surprenant. Par contre, j'ai parfois eu peur du noir.

La danse, l'expression des corps, et la musique classique participent à l'ambiance générale du film : je ne pense pas que ça aurait été aussi réussi dans le contexte d'un autre sport ou d'un autre métier.

 

En conclusion : j'ai bien aimé ce film, il m'a marquée mais comme j'ai eu un peu peur, je ne retournerais pas le voir.

 

Ma note : 3,75 /5

Publié dans Ciné

Commenter cet article

globule 23/02/2011 13:39



J'ai réussi à traîner le Rage au Mélies hier soir, malgré une inondation au garage qui nous a vallu la visite des pompiers ce matin, mais c'est une autre histoire... Bref, je ne suis pas déçue
d'avoir (encore!) fait 45 mn de voiture pour rejoindre le Méliès! Tina a réussi à incarner son personnage jusqu'à la mort. Sûr qu'elle était malade depuis longtemps, sûrement victime de
l'enfermement lié à la surprotection et l'isolement imposés par sa mère (qui la surprotège encore plus la sachant malade et vulnérable mais qui ne semble pas très équilibrée non
plus). Je trouve que Portman joue merveilleusement bien le signe blanc pleurnichard et fragile... La métamorphose finale est une prouesse! Finalament on ne voit pas beaucoup Vincent Cassel...



La fée Paradis 23/02/2011 13:55



Le garage à été inondé ? Il faudra m'indiquer par où l'écoulement des eaux pluviales n'a pas pu s'effectuer. Une étude hydraulique s'impose vraiment dans cette commune (c'est également une
autre histoire mais est-ce que vous êtes les seuls à avoir été inondé où est-ce que le tsunami de 2008 s'est reproduit ? Toujours pour mon étude hydraulique).


C'est la quête de la perfection absolue et effectivement je trouve que Natalie Portman, et tous les acteurs sont très bons.


C'est quand-même hallucinant que Black Swan ne soit pas diffusé au Louxor ! Ou alors il le sera peut-être dans les prochaine semaines.


Vous avez goûté les tartes et salades au bar du Méliès ? Je suis en attente d'infos à ce sujet. Je pourrais y goûter moi-même d'ailleurs.


 



Le Chat Masqué 21/02/2011 23:10



ah non oups ce n'était pas pour moi, désolée !! ;-)



La fée Paradis 22/02/2011 10:24



Pas de problème ;)



Le Chat Masqué 21/02/2011 23:10



euh, j'ai écrit mon article avant de lire le tien, je tiens à préciser en vue de ta réponse :-/



tinalakiller 21/02/2011 22:44



ouais, t'as bien saisi ma pensée



La fée Paradis 22/02/2011 10:23



J'espère !



Le Chat Masqué 21/02/2011 20:33



Bravo pour ton article, pour ta vision très personnelle ! Je viens, moi aussi, de publier un article à propos de ce film, si ça te dit ;-)


Bonne soirée !



La fée Paradis 22/02/2011 10:23



J'ai été voir, ton article est très bien documenté et argumenté, je reviendrai !