Benda Bilili !

Publié le par La fée Paradis

Benda-Bilili--.jpg

 

de Renaud Barret et Florent de la Tuyalle

République Démocratique du Congo / 2010 / 85' / couleur / Vostf

Avec la participation de Roger Landu, Coco Ngambali et Djunana Tangua-Suele

 

Le Méliès a dit

 

Benda Bilili!, c'est d'abord l'histoire d'une rencontre : celle de Renaud Barret et Florent de la Tuyalle et d'un groupe de mucisiens des rues atteints de polio.

Les deux réalisateurs étaient en train de réaliser un documentaire sur les musiques urbaines africaines, lorsque, au coin d'une rue, leur chemin va croiser ceux de ces artistes singuliers. Interpellés, séduits et curieux, il vont commencer à les filmer : cela va durer cinq ans. Enfin, en décembre 2009, le tournage s'achève.

Présenté en ouverture de la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes cette année, Benda Bilili! raconte comment ce groupe de musiciens handicapés est passé des trottoirs de Kinshasa aux scènes européennes.

 

Benda-Bilili---2.jpg

 

 

Que dire de plus ?

 

C'est dans le cadre du Festival Continent Afrique que ce film est diffusé au Méliès ces jours-ci et qu'on a pu déguster un petit planteur avant la projection. Renaud Barret, l'un des réalisateurs, devait être présent mais il n'a pas pu se rendre à Pau à cause de la réforme des retraites de l'UMP et du MEDEF (pas à cause des grévistes, il ne faut pas se tromper de cible).

 

Benda-Bilili---3.jpg

 

C'est dommage qu'il n'ait pas pu assister à l'enthousiasme des spectateurs qui tapaient dans leurs mains au rythme du Staff Benda Bilili à la fin de la projection.

 

Benda-Bilili---4.jpg

 

C'était non seulement un très bon film (mise en scène, image, BO, choix des prises de vues ...) mais aussi une leçon de vie, d'espoir et d'optimisme. Pour notre plus grand plaisir, les réalisateurs de ce documentaire ont eu le nez creux. On est sorties du film avec une patate d'enfer.

 

Benda-Bilili---5.jpg

 

Le son est bon et on voit qu'avec du talent et de la motivation (car il en fallait beaucoup à ces musiciens pour surmonter leurs handicaps physiques et materiels), on peu faire de la musique excellente avec des guitares de récupération et des instruments de fortune.

 

Benda-Bilili---6.jpg

 

 Le Staff Benda Bilili s'est produit à l'Ampli de Billère (pôle culturel intercommunal) le 3 septembre, pendant que j'arpentais les chemins de Saint-Jacques dans L'aveyron. Je suis vraiment déçue ne ne pas les avoir vu !

 

 

Note : 4/5

Publié dans Ciné

Commenter cet article