Le Piméné

Publié le par La fée Paradis

Les topoguide Les Hautes Pyrénées ... A pied a dit :

Depuis les vastes pâturages des Espuguettes et du plateau d'Alans , s'offrent de merveilleux panoramas sur le cirque de Gavarnie et les sommets prestigieux qui l'enourent.


Que dire de plus ?

Superbe rando autour de Gavarnie et de son célèbre cirque !

Arrivée vendredi soir au camping Le Relais d'Espagne à quelques kilomètres de Gavarnie pour une nuit au bord du Gave local (notre emplacement était vraiment au bord ! ). On s'est retrouvés à Ageles Gazost (65) avec Pépé from Rignac et il y a laissé sa voiture. Ce fut une bonne idée comme ça on a pas été speed samedi matin mais ça ne nous a pas emêché de lambiner et de commencer la balade à 10h45 (je précise que nous n'avions pas encore achété le pain pour le pique nique).

Départ de Gavarnie (1365 mètres).

Première étape : le refuge d'Espuguettes  (2027 mètres) où nous avons fait une longue pause pique nique, sieste et café.
Nous ne savions toujours pas si nous allion vers a hourquette d'Alans ou le Piméné. Il faut dire que malgré de belles éclaircies, le temps était très incertain. Mais on a pris le risque et on est monté au pic ...

Fastidieuse grimpette avec une première récompense au col (2522 mètres) : une vue splendide sur le cirque de Gavarnie (grande cascade, brèche de Roland, Marboré, Casque) ainsi que sur le cirque d'Estaubé de l'autre coté !

La vue s'est accentuée au Petit Piméné (2667 mètres) et nous avons emprunté la crête jusqu'au Piméné. Les éboulis ont eu raison de nous sur la fin : outre le ciel qui commençait à noircir sévèrement, on a estimé qu'il était inutile de glisser et de se tordre le cou alors que la vue offerte était déjà très satisfaisante. On a renoncé à une centaine de mètres de sommet ...

Lorsque je faisais de l'escalade, un montagnard expérimenté m'a dit : "un montagnard doit savoir se lever tôt et doit savoir renoncer". Nous ne nous sommes pas levés tôt ce matin mais je pense qe nous avons renoncé à temps car la décente a été longue via le plateau et la cabane d'Alans. Le ciel a grondé et la pluie s'est mise à tomber alors que nous rentrions à Gavarnie et que nous étions à 100 mètres de la voiture !


Le temps annoncé pour cette rando est de 8 heures. On en a finalement mis 7 avec 2 bonnes heures de pauses et d'orientation, soit 5 h dont 3 h de montée pour une dénivelée d'environ 1300 mètres, c'est pas mal (on est monté comme des bourins, mais on était pas très chargés : coupe vent, eau et goûter).

Je vous recommande cette magnifique rando, un peu sportive mais finlement pas si difficile que ça (ce n'est pas ce qu'on disait en grimpant ...)

Publié dans A domicile

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Anticorps du Petit Poucet 06/08/2009 19:08

Et oui ma foi, ces deux belles vallées, même si elles sont le berceau des meilleurs fromages de brebis du système solaire à mon goût, doivent être parfois délaissées pour d'autres paysages... on y reviendra avec d'autant plus de plaisir! miam miam le bon fromage de Laruns

La fée Paradis 07/08/2009 08:48



Et je ne parle pas du fromage de brebis jeune du couple de papi et mamie au fin fond de Barlanès à Lanes en Barétous dans la vallée du Barétous en limite de la Soule !  Même dans les zones
frontalières, ce sont toujours les béarnais qui produisent le meilleur Ossau-Iraty !!! A accompagner de Madiran et de confiture de figues et non d'Irouleguy et de confiture de cerise noire !



Anticorps du Petit Poucet 06/08/2009 12:54

Tiens tiens la fée Béarnaise en visite dans le 65? Chouette coin en effet.

La fée Paradis 06/08/2009 13:51



Je commence à en avoir marre de la vallée d'Aspe et de la vallée d'Ossau, d'où ces incursions en Bigorre et dans le Pays Basque ... Et effectivement les Pyrénées sont plus hautes coté Bigoudan !