Festival Emmaüs Pau-Lescar

Publié le par La fée Paradis

Rappel : Un festival, des festivaux

Un festival contre la spéculation, le pouvoir de l'argent et l'occupation israëlienne en Palestine : ambiance "bolchévique" comme dirait Pépé ! J'étais bien contente de revoir Les Hurlements de Léo, Debout sur le Zinc et les Ogres de Barback (regroupés sur deux morceaux avec les Hurlements pour Un Air Deux Familles ... Souvenirs, souvenirs !). Comme je suis arrivée un peu tard je n'ai pas vu la Varda (je les ai déjà vu il y a de nombreuses années en première partie de La Ruda Salska à Bordeaux) et je suis partie un peu avant l'arrivée de Ska-P.

Les Hurlements de Léo avaient la dure mission de chauffer un public en tout début de soirée alors que les gens avaient faim et qu'il faisait encore jour. Debout sur le Zinc a entonné ma préférée (comme tout le monde) : La Déclaration et d'autres que je ne connaissais pas et c'est monté crecendo avec les Ogres. Ils ont chantés direct Salut à Toi et Rue de Panam et ont tenté ensuite des expérimentations métaleuses et hip hop ... Bizarre.

Il y avait un monde fou, surtout à la fin pour Ska-P. Domage que ce soit tombé le même jour que les Puppets Mastaz au théâtre de verdure, j'aurais bien été les voir aussi ... Mais comme ils toyrnent pas mal, je suis sûre qu'il y aura d'autres occasions ! En tout cas, ce festival a fait comme un plongeon dans les années étudiantes à Bordeaux !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article