Quelques jours dans le Larzac

Publié le par La fée Paradis

De retour de quelques jours au sud-ouest de l'Aveyron. C'est toujours le pays de l'aligot et du saucisson au roquefort mais on est bien loin de l'Aubrac et de Rodez au niveau ambiance !

Après un passage à Rodez pour affaires professionnelles, départ lundi soir en direction de Millau, camping Le Cun du Larzac (link), sur le plateau du Larzac, en face de l'ancien camp militaire qui a cristalisé tant de luttes dans entre 1975 et 1981, date où François Mitterrand abandonna le projet d'extension.
Nous sommes hélas tombés en plein coeur d'une mise à plat des statuts de la SCI altermondialiste de 1900 sociétaires qui possède ce camping ... Bref l'endroit était à l'abandon. Le jeune couple qui l'occupe et vit dans la maison en paille à coté de l'éolienne, derrière les  toilettes sèches,  a pleins de projets (éco-gites, maison des associations ...) mais attend la signature d'un bail pour se lancer ... Bref le binz. Radio Larzac émet toujours de là mais les sanitaires et les parties communes ne sont pas entretenus. Cela n'empêche pas les toilettes sèches de fonctionner et la mise en plat d'un tri sélectif de malade qui m'a même fait peur !
En tout cas, le site est formidable et l'emplacement de nos tentes (eh oui, une tente de rangement quand-même !) était ombragé, calme et protégé des intempéries par la pinède. Nous y avont passés trois nuits et c'est vraiment dommage que les sanitaires aient été aussi roots.
A noter la proximité de Montredon, le hameau qui a abrité José Bové pendant de nombreuses années et qui abrite toujours le marché paysan du mercredi soir (vaste opération tourtistique nécessitant des GO pour faire stationner les voitures et bloquer les voies de circulation).

Ce lieu où se sont succédé bon nombres d'individus aux looks altermondialistes au véhicules plus ou moins douteux face au contrôle technique (rien à voir avec l'audi TT dans laquelle nous nous sommes pointés) a servi de camp de base à deux très belles randonnées.
La première était intitulée "Les corniches du Tarn" dans le topoguide l'Aveyron  ... à pied de la FFRD (fédération française de randonnée pédestre). Un superbe parcours à flanc de falaise et sur le causse des gorges du Tarn autour du hameau de Liaucous au nord de Millau  nous a permis d'accéder aux anciens villages troglodytiques de Saint-Marcellin et d'Eglazyne. Le prieuré du premier, en cours de réhabilitation, valait à lui seul tous ces efforts.
La seconde, "De Causses en Cévenne", autour de Nant et de Saint-Jean-du-Bruel, dans la vallée de la Dourbie (affluent du Tarn), à l'est de Millau, au coeur du Larzac, a permis de traverser d'autres paysages et de voir d'anciens fours à chau et le château d'Algue rasé par Richelieu.
On a bien marché, au soleil, et j'ai de belles ampoules !

Hier, après avoir déplié les tentes, on s'est accordés une journée plus tranquile : visites des  plus beaux villages de France de la Couvertoirade (ancienne cité des templiers sur  le plateau du Larzac) et de Peyre (village troglodytique qui surplombe le Tarn), on a emprunté l'impressionnant viaduc de Millau et été se baigner dans le Tarn à Saint-Rome-en-Tarn, agréable bourgade hélas méconnue par le guide du routard.

Cirque de Saint Marcellin




La vallée de la Dourbie


Le roc nantais


La Couvertoirade : cité templière au coeur du Larzac

Les stèles discoïdales, du mobilier urbain en vogue à cette époque !


Sympa malgré les touristes !


Peyre la troglodytique



L'impressionnant viaduc


Mais où est Pépé ?




Retour à Rignac pour une bonne douche et des toilettes pas sèches et vamos à Mont-de-Marsan pour les fêtes de la Madeleine ce week-end !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

minici 10/10/2009 21:54


bel article , il convient parfaitement pour faire connaitre notre région.

joseph


La fée Paradis 11/10/2009 10:05



Si les locaux apprécient, c'est l'essentiel !