L'urbanisation est-elle contre Nature ?

Publié le par La fée Paradis

Conférence trop courte organisée hier soir par l'agence d'urbanisme atlantique et pyrénées (pourquoi ne pas dire Pyrénées-Atlantiques tout simplement ?) à Pau . Un vrai sujet de philo finalement et en deux heures, même pas le temps de définir les termes et la problématique !

Deux interventions remarquables : celle du paysagiste Yann-Fanch Vauléon qui a présenté des exemples de traitement de forêts, d'agriculture et d'eau pluviales en ville dans le cadre de projets inovants et celle de Jean-Patrick Le Duc du Muséum d'Histoire naturelle de Paris qui a tout simplement tenté de définir la nature avant de proposer des méthodes d'approche ...

Grand messe de professionnels et d'élus, cette rencontre a au moins permis de poser des questions et de souligner la nécessaire intervention de professionnels de l'environnement et du paysage. Les urbanistes n'ont pas la science inffuse !

Des questions pour occuper la fée Paradis : entre les réunions qui s'enchainent (tiens, un débat PADD ce soir dans le pays basque !), il faut que je me remette un peu à la théorie pour préparer les entretiens qui s'annoncent ! Enfin des changement ? A suivre !

Publié dans Urbanisme

Commenter cet article

Fée Paradis 14/05/2009 19:14

Merci Noël pour ce commentaire. Des représentants de l'ADEME étaient peut-être présents dans la salle mais il s'agissait avant tout d'urbanisme et non d'environnement (cycle de conférences sur l'urbanisme durable). Effectivement les professionnels de l'environnement devraient être consultés de manière systématique pour de vraies études d'impacts. Le Grenelle devrait les généraliser ... A suivre !

Noël Mamère, écologiste en herbe 13/05/2009 15:08

Est-ce que l'ADEME était représentée au moins? ou ses études ont été sitées?L'urbanisation respectera la nature dès-lors que tous les aspects environnementaux significatifs (AES) ont été identifiés (eau, air, énergie, déchets, bruits, sols, paysage et risques) et des solutions en découlent pour les maitriser. Sans oublier le "Act" du PDCA.